Miss.Tic rejoint les anges

Office-ONPC-Lyon-Condrieu, blog, street-art, miss.tic

Pendant plus de 35 ans, cette pionnière reconnue du street art a égayé les murs de Paris avec ses messages ironiques et satiriques. Le 22 mai 2022, elle a rejoint le ciel où nul ne sait si les artistes ont le loisir de peindre les nuages.

Miss.Tic, Radhia Novat pour l’état civil, est née le 20 février 1956 à Paris. Jeune, elle passe beaucoup de temps à écrire pour assouvir une passion de la poésie qui imprègnera ses œuvres plus tard. Dans les années 80, après des études en arts appliqués, elle s’exile en Californie où elle relie son amour des mots et son goût pour l’art en entrant dans le monde du street art.

Sa carrière débute réellement en 1985 lors de son retour à Paris. Féministe dans l’âme elle s’oppose à l’image de la femme asservie et ne manque pas une occasion de l’exprimer sur les murs et les devantures. « J’enfile l’art mur pour bombarder des mots cœurs » comme elle aimait à le dire.

Miss.Tic utilise la technique du pochoir pour réaliser ses œuvres rapidement et les dupliquer facilement. Elle travaille principalement sur ses autoportraits en noirs et blancs ponctués de légères touches de peinture rouge. Elle accompagne le tout avec ses slogans et ses messages aussi poétiques qu’engagés.

Petit à petit, elle délaisse sa propre image pour celle des femmes de manière générale, des femmes aux courbes sensuelles et même sexy, au regard aguicheur et profond, qui fleurissent de Ménilmontant au Marais en passant par les Buttes-aux-cailles.

Miss.Tic expose pour la première fois en 1989 avec le Fonds d’art contemporain de la ville de Paris. Suivrons Londres (2005, Victoria and Albert Musem), Montauban (2009, Musée Ingres Bourdelle, Marseille (2013, Mucem) avec en point d’orgue la réalisation de l’affiche du film « La fille coupée en deux », de Claude Chabrol (2007).

Ce n’est qu’au début des années 2000 qu’elle va réellement pouvoir vivre de son art grâce à des contrats privées ou à des commandes publiques. Son dernier corpus d’œuvres venait tout juste de prendre place à la foire Urban Art Fair au Carreau du Temple à Paris. Un dernier travail réalisé en duo avec un autre pionnier de l’art urbain, Ernest Pignon-Ernest.

Une reine du street art, poétesse urbaine iconique, s’en est allée. Mais son œuvre lui survivra.

Office-ONPC-Lyon-Condrieu, blog, street-art, miss.tic

Successions et donations : alors, on bouge ?

ONPC, donation, legg, succession

Le débat sur les frais applicables aux successions et donations existe depuis si longtemps qu’il ressemble à un serpent de mer, à une sorte de Loch Ness, qui ressurgit de temps à autres. Certains disent même l’avoir aperçu.

Le clivage entre ceux qui le jugent confiscatoire et ceux qui lui trouvent une vertu égalitaire s’invite à nouveau dans le débat dans cette période pré-électorale.

En effet, une proposition de loi, visant à alléger les frais applicables aux successions et aux donations, a été déposée à l’Assemblée nationale le 11 janvier dernier. Ce texte prévoit :

– d’exonérer de droits de mutation à titre gratuit le bien immobilier constituant au jour du décès la résidence principale du défunt lorsque, à la même date, ce bien est occupé à titre de résidence principale par son conjoint, son partenaire lié par un pacs, par un ou plusieurs enfants du défunt ;

– de fixer l’abattement au profit des petits‑enfants à 100 000 € ;

– d’une réduction, de 15 à 6 ans, du délai de rappel fiscal des donations ;

– d’augmenter le plafond de dons d’argent au profit d’un membre de sa famille à 100 000 € tous les 6 ans.

Personne ne peut raisonnablement s’offusquer d’une baisse de pression fiscale dans notre pays qui collectionne les premières places en la matière. Toutefois, ce n’est qu’une proposition. Chez ONPC, nous allons suivre le sujet de près pour vous informer de son évolution.

Les nouveautés fiscales 2022 sont arrivées !

ONPC, notaires, nouveauté fiscale, 2022

Comme chaque année, la loi de finances annuelle livre son lot de nouveautés fiscales. Petite revue de détail.

Pour les particuliers :

– Les seuils des tranches du barème progressif de l’impôt sur le revenu sont relevés de 1,4% afin d’atténuer les effets de l’inflation sur les impôts.

 Tranches d’imposition sur le revenu  Taux d’imposition 
Jusqu’à 10 225 €0%
De 10 226 € à 26 070 €11%
De 26 071 € à 74545 €30%
De 74 546 € à 160 336€41%
A partir de 160 337€45%

Barème 2022 applicable sur les revenus 2021

 – Le crédit d’impôt accordé pour le recours à un service à domicile inclut désormais les services complémentaires et liés rendus en extérieur (accompagnement des enfants hors domicile, livraison des courses…). De plus le crédit d’impôt instantané entre en vigueur : le salarié est payé à 50 % par son employeur (dispositif Cesu), le reste est pris en charge par l’État.

– Le malus au poids et au CO2 est effectif pour les véhicules neufs d’un poids supérieur à 1,8 tonne. La taxe s’applique pour chaque kilo supplémentaire. Les véhicules électriques ou hybrides rechargeables ne sont pas concernés. Le plafond du malus CO2 passe de 30 000 à 40 000 € avec un seuil d’entrée abaissé à 128 g de CO2/km.

– Un bouclier tarifaire par modulation des taxes est mis en place jusqu’au 31 janvier 2023 pour contenir les hausses des prix du gaz naturel et de l’électricité

Pour les bailleurs :

– Les annonces publiées sans classe énergie et classe climat peuvent être sanctionnées.

Pour les indépendants :

– En 2022, les indépendants peuvent opter pour le régime d’imposition réel jusqu’au 1er mai.

– Exonération totale des plus-values lors de la transmission d’une entreprise individuelle lorsque la valeur des biens cédés, hors actifs immobiliers, est inférieure à 500 000 €.

Lois en mouvement, règles modifiées ?… ONPC reste à l’écoute pour mieux vous informer.

Succession : les étapes à connaître

ONPC, Succession, étapes

Plusieurs étapes jalonnent le règlement d’une succession, avec la rédaction de l’acte notarié comme point de départ et le partage des biens comme point d’arrivée.

Entre les deux, plusieurs variables influent sur la durée du règlement, comme la complexité du dossier, l’absence de testament ou le nombre d’héritiers. ONPC fait le point

Étape 1 : le testament

Le défunt a-t-il rédigé un testament confié à un notaire ou à membre de la famille ? Il incombe à votre notaire d’en faire la recherche via le fichier central des dispositions de dernière volonté. Si un testament existe, il établira alors un procès-verbal d’ouverture et de description du testament.

Étape 2 : l’acte de notoriété

L’acte de notoriété établit la liste des héritiers et légataires du défunt, ainsi que leurs droits respectifs.

Étape 3 : l’inventaire et le transfert

Il s’agit de dresser l’inventaire complet du patrimoine du défunt, permettant d’évaluer le passif et l’actif de la succession et de savoir si elle est bénéficiaire ou non. Les biens sont estimés à leur valeur vénale (au prix du marché).
Si la succession est acceptée, le notaire opère le transfert de propriété aux héritiers.

Étape 4 : la fiscalité

Par sa connaissance du dossier, la déclaration de succession est généralement établie par le notaire qui va calculer les éventuels droits de succession de chaque héritier en fonction de son rang, des montants hérités et des abattements (100 000 euros pour les enfants ou les parents).

Ces étapes constituent un aperçu général. Les experts ONPC sont à votre disposition pour vous accompagner dans la préparation de votre succession (donation, testament, etc.) ou concilier les héritiers si nécessaire, en apportant ses connaissances juridiques et ses capacités de magistrat de l’amiable.

 

ONPC est aussi à Lyon 6e

Nous vous l’annoncions en mai dernier, l’Office a ouvert son bureau au cœur de Lyon, rue Tête d’or dans le 6ème arrondissement

Office-ONPC-Lyon-Transaction

Toujours plus proches de vous, nous sommes maintenant installés, et plutôt bien, pour vous accueillir à Lyon. Nous serions heureux de vous y recevoir dans une ambiance arty et cosy pour traiter vos dossiers. Avec l’ouverture de la division Transaction au sein de l’office, notre présence à Lyon coïncide avec la volonté de vous apporter au plus près notre expertise du secteur de l’immobilier, une des forces de l’étude.

Office-ONPC-Lyon-Transaction

Pour notre rencontrer et échanger, n’hésitez pas à nous contacter au 04 74 59 52 33.

Au plaisir de vous recevoir au sein de notre antenne Lyonnaise située 58, rue Tête d’Or 69006 Lyon.

ONPC-Lyon-Notaire- 6eme

Assurance emprunteur : la résiliation bientôt possible

À la quasi-unanimité les députés ont adopté la proposition de loi devant permettre aux emprunteurs de résilier leur assurance, à tout moment sans frais.

ONPC, blog, assurance emprunteur

Cette résiliation était déjà possible, mais à la date anniversaire et moyennant frais plus ou moins excessifs. La proposition portée par la députée Patricia Lemoine (groupe Agir) vise à permettre un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur.

La route vers l’application n’est pas encore un long fleuve tranquille puisque le texte doit maintenant être examiné au Sénat. Mais si tout se passe bien, une entrée en vigueur dans les prochains moins, avant la fin de la législature, est envisageable.

Stimuler la concurrence sur le marché de l’assurance emprunteur – évalué à près de 10 milliards d’euros par an pour 7 millions de propriétaires – est objectivement une bonne chose quand on sait que le secteur bancaire détient 88% de part de marché dans l’assurance emprunteur !

Cette nouvelle disposition sera valable pour les contrats à venir et en cours et permettrait des économies pouvant aller en moyenne de 5.000 à 15.000 euros environ sur la durée totale du contrat.

Comment est rémunéré votre notaire ?

Achat immobilier ou règlement d’une succession vont de pair avec les «frais de notaires», souvent confondus avec la rémunération du notaire. Or, ces frais recouvrent principalement les taxes collectées pour le compte du Trésor Public ou d’autres professionnels (géomètre-expert, syndic …).

Notaires, ONPC, Alexandre Kleinhans

La rémunération des notaires est totalement transparente : elle est affichée via le «tarif des notaires» fixé par le code du commerce en ce qui concerne les émoluments.

Ces émoluments sont issus de la rédaction des principaux actes établis, comme les ventes immobilières, prêts, donations, contrats de mariage, procurations, déclarations de succession ou partages.

Ils sont calculés proportionnellement, par tranches, selon les prix exprimés dans l’acte ou les valeurs des biens concernés, ou faire l’objet d’un montant fixe en fonction de l’objet de l’opération. Le tarif est unique et applicable quel que soit le notaire choisi et la situation du client.

Le montant de ces émoluments sont accessibles en ligne sur le site Legifrance ou celui de la Chambre des notaires de Paris.

Toutes les prestations qui ne sont pas prévues par le tarif sont rémunérées par les honoraires : consultations et conseils juridiques, baux d’habitation ou commerciaux, actes de société, contrats commerciaux, compromis et promesses de vente, négociation ou gestion immobilières.

À la différence des émoluments, les honoraires sont fixés par le notaire en accord avec le client, matérialisé par une convention d’honoraires. Le montant de ces honoraires est fixé en considération du temps passé, de la complexité du dossier et de l’importance des intérêts en jeu..

Le prix de l’art détruit

 

ONPC, art, Banksy, Sotheby's

Trois ans après l’incroyable happening de l’auto-découpage en direct du pochoir «Love is in the Bin» de Banksy, l’œuvre revenait – en l’état – sous le marteau de la célèbre maison Sotheby’s.

Adjugée 1,1 million de dollars en 2018 juste avant de se détruire partiellement, l’œuvre mi-lambeau mi-tableau a cette fois explosé les records pour atteindre la somme de 21,8 millions de dollars !

Rappel des faits

À peine le marteau du commissaire-priseur avait-il retenti, pour adjuger l’enchère à une collectionneuse anonyme, que la peinture s’était mystérieusement animée. Comme une feuille sortant d’une imprimante, la toile avait glissé à travers le cadre, libérant sa partie inférieure découpée en fines lamelles.

Ainsi, la somme déboursée pour acquérir ce « Love is in the bin » version 2.0 fait apparaître un terrible paradoxe pour un artiste aux positions clairement anticapitalistes !

L’art interroge, perturbe, questionne, et c’est pour cela que nous l’aimons, ou pas. Mais d’autres questions surgissent ici, interrogeant sur la valeur économique et matérielle d’une œuvre d’art dans un marché libéral et mondialisé.

Si ce coup de théâtre a fini de consacrer l’artiste – dont l’identité reste incertaine – il démontre le surréalisme dont se pare parfois le marché de l’art. Alors coup de génie ou arnaque ? Vous avez deux heures !

Hypothèque ou caution bancaire pour un prêt ?

 

ONPC, notaire, pret immo, caution, hypothèque

La question de pose lors d’un prêt immobilier. La banque demande la plupart du temps une garantie financière pour se protéger du risque de défaillance de remboursement. En théorie, le choix entre hypothèque et caution est laissé à l’acheteur, mais dans la pratique, la banque impose souvent sa préférence.

La caution bancaire

La caution bancaire est assurée par les établissements financiers, les assurances ou encore les mutuelles professionnelles. C’est une couverture financière sur la base d’un fonds de garantie qui prend en charge les mensualités en cas de difficultés de remboursement du prêt.

Pour un cautionnement bancaire, l’emprunteur verse à la société de caution un pourcentage du montant du prêt ou un montant forfaitaire, plus une contribution versée à un fonds de garantie.

Les conditions financières proposées varient d’un établissement à l’autre et selon le montant emprunté, le montant des échéances et l’âge de l’emprunteur.

Les sommes versées par l’emprunteur sont restituées en fin de contrat par la plupart des établissements mais ces sommes n’étant pas réévaluées, elles sont généralement désuètes après vingt années de crédit.

L’hypothèque

L’hypothèque doit être établie par un notaire. Son coût est plus élevé qu’une caution car elle intègre les honoraires du notaire, la contribution de sécurité immobilière, la taxe de publicité foncière (sauf PTZ et prêt conventionnés), les frais de formalités et débours. Elle est quasiment obligatoire lorsque le crédit immobilier est demandé sans apport.

En cas de défaut de paiement, le créancier met sa garantie en jeu en faisant procéder à la saisie du bien puis à sa vente.

Si l’emprunteur veut vendre son bien immobilier avant la fin du crédit, il doit obtenir la mainlevée de l’hypothèque ce qui engendre des frais. Sinon, l’hypothèque est levée automatiquement un an après la fin du remboursement, sans frais.

Il existe une autre solution pour l’achat d’un bien neuf ou ancien : le privilège de prêteur de deniers. Selon votre projet et votre profil, votre notaire ONPC saura vous conseiller la solution la mieux adaptée. N’hésitez pas à le contacter !